[Alerta] – CDR – 2016




Chroniques

Pour son second album, [Alerta], Cultural Soulja s’engage plus que jamais en vertu de ses opinions. Il met ainsi ses points de vue en perspective de sa musique en donnant vie à un dub contestataire, sans démagogie, en phase avec les réalités sociales. Emile Zola, Ken Loach, Georges Orwell ou Marcus Garvey figurent parmi la multitude de personnalités éminentes qui influencent clairement cet acteur de la contre-culture. Cultural Soulja met d’ailleurs en pratique ses convictions au cœur de l’underground en développant ses propres médias, les fanzines l’Aire du Tant et Version.

Cultural Soulja conçoit ses dubs stepper digitaux en mode hardware (sans informatique, simplement avec des instruments électroniques) et les mixe systématiquement en live. De Iration Steppa à King Alpha, de Bush Chemist à Jah Warrior, en passant par Kanka où Zion Train, Cultural Soulja puise son inspiration au cœur de la puissance du style dub anglais.

Avec ses 10 nouveaux titres, il percute la françafrique et les guerres néocoloniales [Le jour d’après], et dénonce l’emploi de drones de combat ainsi que des mises à mort à distance [Kill List]. Il s’insurge aussi contre la généralisation du racisme et de la xénophobie [Revelution]. Il stigmatise le délaissement affectif et social qui mène a la radicalité [Le sommeil des cœurs ] et pourfend l’arbitraire du système économique [Coercitiv Eksperyans]. [Wheakheart Disaster] veut honorer l’engagement individuel, le pacifisme et la non-violence. Il défend par ailleurs sa conception du dub et de la culture reggae avec les cuts suivants : Dread Talk, Steppin Love avec Kamar au melodica, The HeAvYNeSs puis Elevation time.





Tracklist

  • 1 - Revelution
  • 2 - Le Jour D'après
  • 3 - Le Sommeil Des Coeurs
  • 4 - Dread Talk
  • 5 - Steppin Love - Featuring Kamar
  • 6 - Coercitiv Eksperyans
  • 7 - Heavyness
  • 8 - Kill List
  • 9 - Whekheart Disaster
  • 10 - Elevation Time

Autres releases